Représentation de mon groupe politique en Commission mixte paritaire sur l’ordonnance de protection

Mardi 21 mai 2024, j’ai représenté mon groupe politique à la Commission Mixte Paritaire sur la proposition de loi allongeant l’ordonnance de protection et créant une ordonnance d’urgence pour protéger les victimes de violences intrafamiliales.

Composée de sept députés et sept sénateurs, celle-ci est chargée de trouver un compromis entre les deux versions divergentes d’un même texte présenté et voté à l’Assemblée nationale et au Sénat.

En ma qualité de Présidente du groupe d’étude sur les violences intrafamiliales, je ne peux que saluer ces avancées même si du chemin reste à parcourir pour éviter les féminicides encore trop nombreux et pour mieux protéger les victimes de ces violences dont les enfants.

 

Nos derniers articles