Interdiction de la chasse à la marmotte : la réponse négative du gouvernement

Alors que la marmotte est un animal menacé (par le réchauffement climatique, par l’activité humaine, par l’urbanisation, par les patous et les chiens des randonneurs..) qui ne nuit à personne, ce petit rongeur continue d’être chassé pour le simple plaisir cruel d’une poignée d’individus.

Il n’y a aucune raison qui ne justifie aujourd’hui la chasse à la marmotte !

Nous sommes aujourd’hui dans une situation totalement aberrante :
> la marmotte continue d’être chassée dans certains départements français
> dans le même temps sa population est en déclin et elle fait l’objet de programmes de réintroduction dans d’autres départements qui interdisent cette même chasse ! C’est le cas par exemple du Cantal où un arrêté préfectoral interdit cette activité depuis les années 1960 ou encore plus récemment dans les Pyrénées orientales pour la saison de chasse 2022-2023.

La marmotte ne devrait donc pas être chassée : elle devrait, au contraire, faire l’objet d’une protection renforcée de la part des autorités. C’est un être vivant, doté de sensibilité et qui, à ce titre, doit être protégé en tant que tel.

J’ai donc interpellé le gouvernement afin de lui demander s’il envisageait de procéder à cette interdiction dans un futur proche. La réponse du Ministre de la transition écologique et de la cohésion des territoires n’est malheureusement pas à la hauteur de mes attentes ni à celle de nombreuses associations ! Retrouvez celle-ci dans le document ci-dessous :

 

Nos derniers articles