Devoir de transmission, devoir de mémoire, pourquoi la jeunesse se désengage t’elle ?

Le repli individualiste et le creusement des inégalités éducatives et sociales ont affaibli les valeurs de solidarité et de fraternité qui faisaient la grandeur de notre Pays.

La nouvelle génération s’éloigne de plus en plus de la conception de la citoyenneté entraînant une crise démocratique et civique majeure.

Pour trouver des solutions à ce délitement général de l’esprit de Nation, j’ai organisé, le 9 juin 2023, une table ronde entre des jeunes lycéens et des présidents d’associations d’anciens combattants. Assistaient également à cette séquence Antoine Babu, conseiller municipal de Cannes délégué aux affaires de défense et le capitaine Daniel Pensa, Délégué Militaire Départemental adjoint.

Pendant presque deux heures, nous avons pu débattre sur ce vaste sujet et recueillir le point de vue de la jeune génération sur le devoir de transmission.

A cette occasion, j’ai développé ma vision de l’évolution du Service National Universel en Parcours Citoyen Universel dont les enseignements approfondis seraient délivrés en cours d’éducation morale et civique.

Le dispositif que je propose correspond aux véritables attentes des jeunes puisqu’ils ont particulièrement apprécié les ateliers, les rencontres avec les acteurs de La Défense, les visites de lieux de mémoire, la participation aux cérémonies patriotiques inclus dans le PCU.

A l’issue de cette rencontre nous avons décidé, tous ensemble, d’avoir pour objectif de faire de ma circonscription parlementaire un laboratoire du PCU.

Nos derniers articles