TVA pour les activités de réparation, mon amendement au Projet de loi de finances rectificatif pour 2022

La réparation des objets, des vêtements, de l’électroménager est triplement vertueuse d’un point de vue économique, environnemental et social.

Savez-vous que faire réparer une télévision en panne plutôt que d’en acheter une nouvelle fait économiser en CO2 l’équivalent d’une voiture qui a roulé 350 km?

Pour rendre plus compétitive la filière économique de la réparation, j’ai proposé un amendement visant à réduire la TVA à 5,5 % pour les activités de réparation des bicyclettes, des objets en cuir, des chaussures ou encore de l’électroménager.

Malheureusement cette proposition a été rejetée par le gouvernement.

Retrouvez mon intervention ci-dessous la vidéo de mon intervention ainsi que mon amendement.

 

 

Nos derniers articles