Rencontre avec la référente Violences Intrafamiliales de la gendarmerie de Mandelieu La Napoule

Malgré les avancées législatives de ces dernières années, les chiffres concernant les violences intrafamiliales demeurent importants : pour l’année 2022, 118 femmes sont décédées des suites de violences conjugales (soit une femme tous les trois jours), 27 hommes et 12 enfants.

Des chiffres effroyables qui, malgré les efforts déployés, ne diminuent pas.

Lundi 5 février 2024, j’ai rencontré Virginie Massot, référente « violences intrafamiliales », de la brigade de gendarmerie de Mandelieu La Napoule.

Nous avons discuté de la formation des personnels, de la spécialisation dans la récolte de la parole des enfants et des difficultés rencontrées par les victimes dans leur prise en charge.

Prévenir, détecter et accompagner sont essentiels pour lutter contre ce fléau.

Nos derniers articles