Mon engagement pour le bénévolat de la sécurité civile

Le bénévolat de la sécurité civile joue un rôle crucial dans notre société en contribuant activement à la protection et au soutien des citoyens en cas de situations d’urgence et de risques majeurs. Ce sont ainsi 250 000 bénévoles de la sécurité civile qui s’engagent au service de la population.

Leur dévouement et leur formation spécialisée sont des atouts précieux qui complètent le travail des professionnels de la sécurité publique.

En plus de leur rôle opérationnel, ils sensibilisent également la population aux comportements à adopter en cas d’urgence, renforçant ainsi la résilience de la société face aux risques.

Alors qu’une proposition de loi visant à reconnaitre le bénévolat de sécurité civile, émanant du groupe Renaissance était examinée en séance le 27 mars 2024, j’ai à cette occasion, déposé deux amendements au texte pour améliorer leur reconnaissance.

Malgré un double avis défavorable de la part du rapporteur au texte ainsi que du gouvernement, mes deux amendements ont été adoptés, montrant ainsi qu’au sein de l’hémicycle, l’intérêt général peut prévaloir.

Ces amendements prévoient :

  • Ajouter au texte « la prévention des risques climatiques » aux autorisations d’absences pour les bénévoles de la sécurité civile dans le cadre des missions exécutées.
  • Pour profiter de trois trimestres de bonification de retraite, le bénévole devra justifier de 10 années d’engagement. L’amendement adopté vise à ce que cette période puisse être comptabilisée sur l’ensemble de la carrière professionnelle, de manière continue ou non.

Retrouvez mes amendements en cliquant sur les photos ci-dessous:

 

Nos derniers articles