La vitamine D, perturbateur endocrinien ? La réponse du Ministre à ma question

J’ai attiré l’attention de M. le Ministre de la santé et de la prévention sur l’identification de la vitamine D comme perturbateur endocrinien.

En effet, un projet d’arrêté fixant la liste des substances présentant des propriétés de perturbation endocrinienne, rédigé par la direction générale de la santé et la direction générale de la prévention des risques, devrait être publié au Journal officiel dès l’été 2023, incluant la vitamine D.

Or le cholécalciférol, principale forme de vitamine D, reconnu par le corps médical et les autorités comme étant d’utilité publique, est indispensable au bon fonctionnement de l’organisme.

Retrouvez ci-dessous ma question et la réponse du Ministre

 

Nos derniers articles