Fermeture des guichets dans les gares – Question écrite au Ministre de la transition écologique et de la cohésion des territoires

J’appelle l’attention de M. le ministre délégué auprès du ministre de la transition écologique et de la cohésion des territoires, chargé des transports sur la fermeture de guichets « grande ligne » dans de très nombreuses gares de France.

En effet, la direction de la Société Nationale des Chemins de Fer Français (SNCF) a annoncé récemment que ce service ne serait plus proposé dans une cinquantaine de gares de la région PACA et que seuls des distributeurs de billets automatiques seraient mis à disposition du public. La SNCF justifie cette décision, d’ailleurs prise de manière unilatérale sans aucune concertation avec les élus locaux, par une augmentation du nombre d’achat de billets sur internet et une baisse de fréquentation dans les gares.

Cependant, la réalité est tout autre. La dégradation des services dans les gares s’étant accrue, elle a contraint de nombreux passagers à se tourner, par défaut, vers des solutions d’achats dématérialisées. Or l’alternative numérique ne peut pas satisfaire les besoins de tous les usagers. Elle constitue, au contraire, une discrimination à l’égard de certains d’entre eux tels que les personnes en situation de handicap ou des personnes âgées qui n’ont pas l’habitude d’utiliser les nouvelles technologies. Cette précieuse présence humaine est donc indispensable pour accompagner de nombreux utilisateurs et maintenir un service public de proximité et de qualité répondant à leurs besoins.

Enfin, à l’heure où pour répondre à la crise énergétique, le développement des transports en commun apparaît comme une priorité évidente et absolue, supprimer des interlocuteurs physiques va à l’encontre de l’attractivité de ce mode de déplacement. Aussi, je souhaiterais connaître les mesures que le Gouvernement compte mettre en œuvre pour faire respecter les missions d’intérêt général que l’État a confiées à la SNCF et délivrer une qualité d’accueil que les usagers sont en droit d’attendre de ce service public.

Nos derniers articles