Délégation aux droits des enfants : raid de harcèlement scolaire en ligne, l’angle mort de la législation ?

Lors de la délégation aux droits des enfants qui s’est tenue le mardi 26 septembre 2023, j’ai interrogé mes collègues Charlotte Goetschy-Bolognese et Hervé Saulignac, auteurs d’un rapport de la mission d’information sur l’éducation au numérique, sur la nécessité de modifier la définition juridique du cyberharcèlement scolaire pour l’adapter aux pratiques des délinquants.

Je propose en effet que la notion de « raid » créée par la loi loi du 3 août 2018 renforçant la lutte contre les violences sexuelles et sexistes soit étendue au harcèlement scolaire.

Qu’un enfant subisse plusieurs brimades de la part d’un seul harceleur ou une brimade de la part de plusieurs harceleurs, il doit être reconnu victime de harcèlement dans les deux cas !

Alors que 20 % des 11-18 ans ont déjà été confrontés à des actes de cyber-harcèlement et que 49 % des jeunes de 18 à 25 ans ont déjà pensé au suicide suite à des actes de cyber-violences, il y a urgence à lutter contre ce fléau.

Retrouvez mon intervention, en cliquant sur la vidéo ci-dessous :

 

Nos derniers articles